Conseil municipal

 

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 12 avril 2018

Le Conseil Municipal de la Commune de COLIGNY s'est réuni le jeudi douze avril deux mil dix-huit à vingt heures à la mairie de Coligny sous la présidence de Monsieur Bruno Raffin, Maire.

 Date de convocation : 3 avril 2018

 Etaient présents : Mmes Marie-Louise Granger, Agnès Poncet, Amélie Moissonnier, Catherine Journet, et Ms Bruno Raffin, Georges Pobel, Frédéric Bonnet, Christophe Lefevre, Jérôme Moulon, Bernard Piroux,

Secrétaire de Séance : M. Jérôme Moulon

Excusés : M. Charra qui a donné pouvoir à Mme Granger,

Mme Gavand qui a donné pouvoir à M. Frédéric Bonnet

M. Eric Bernadac qui a donné pouvoir à M. Jérôme Moulon

Mme Emilie Mayer qui a donné pouvoir à Mme Agnès Poncet

BUDGET ASSAINISSEMENT

Compte administratif 2017

Fonctionnement :

Dépenses

Totaux :                           264 805.16 € de crédits prévus. 119 961.96 € de réalisé 

Recettes

Totaux :                           264 805.16 € de crédits prévus. 117 576.38 € de réalisé 

Investissement :

Dépenses

Totaux :                              309 525.09 € de crédits prévus. 89 917.09 € de réalisé.

Recettes

Totaux :                              309 525.09 € de crédits prévus. 91 087.08 € de réalisé.

 Le compte administratif du budget assainissement est validé à l’unanimité.

 Affectation de résultats

La section de fonctionnement présente :

-          En 2016 : un déficit de 139 339.43 €,

-          En 2017 : un déficit de 2 385.58 €,

Soit un déficit global de 141 725.01 € qui sera inscrit au compte 002, dépenses de fonctionnement, en 2018.

Il est rappelé que ces déficits de fonctionnement sont liés à l’amortissement de la station d’épuration sur 25 ans : chaque année des écritures sont à passer en dépenses de fonctionnement et en recettes d’investissement.

La section d’investissement présente :

-          En 2016 : un excédent de 219 627.01 €

-          En 2017 : un excédent de 1 169.99 €

Soit un excédent global de 220 797.00 € qui sera inscrit au compte 001 (recettes d’investissement) en 2018.

 Compte de gestion 2017

Le compte de gestion 2017 proposé par le Trésorier municipal pour le budget local commercial est approuvé.

 Budget primitif 2018

La section de fonctionnement à 262 491.26 € et la section d’investissement à 311 648.48 €.

Afin de diminuer le versement du budget communal au budget assainissement, il est proposé d’augmenter le montant du prix du m3 de 4 centimes d’euros, ce qui portera le m3 à 0.95 €. Le conseil municipal valide à l’unanimité cette augmentation ainsi que le budget primitif. Les tarifs n’avaient pas évolué depuis 2013.

 A titre d’information en mars 2005, le conseil municipal avait été décidé de plafonner la prime fixe à 50 € HT/an et le prix du m3 à 1.10 €.

BUDGET LOCAL COMMERCIAL

Compte administratif 2017

Fonctionnement :

Dépenses

Totaux :                               25 219.97 € de crédits prévus. 12 160.29 € de réalisé 

Recettes

Totaux :                                 25 219.97 € de crédits prévus. 9 180.00 € de réalisé 

Investissement :

Dépenses

Totaux :                                  19 047.59 € de crédits prévus. 7 449.53 € de réalisé.

Recettes

Totaux :                                  19 047.59 € de crédits prévus. 6 727.42 € de réalisé.

Le compte administratif du local commercial est voté à l’unanimité.

 Affectation de résultats

La section de fonctionnement présente :

-                     En 2017 : un déficit de 2 980.29 .

La section d’investissement présente :

-                     En 2016 : un déficit de 11 598.06 €

-                     En 2017 : un déficit de 722.11 €

Soit un déficit 12 320.17 €.

Il est voté à l’unanimité l’affectation suivante en :

-          investissement : déficit de 12 320.17 €

-          fonctionnement : déficit de 2 980.29 €          

Compte de gestion 2017

Le compte de gestion 2017 proposé par le Trésorier municipal pour le budget assainissement est approuvé.

Budget primitif 2018

La section de fonctionnement à 26 572.70 € et la section d’investissement à 19 946.81 €.

Il est voté à l’unanimité.

Bail commercial

Le Maire expose au conseil municipal que M. Jordan PETIT a rendu les clés du local commercial à la mairie le 15 janvier 2018.

Laissant à cette dernière le soin de trouver un nouveau repreneur. Plusieurs personnes se sont manifestées en mairie pour la reprise de la gérance de la station.

 

Après entretiens et étude des dossiers, celui de La S.A.S Espace Motoculture semble le plus abouti et est le seul à ne pas s’être désisté.

 Monsieur le Maire laisse le conseil municipal statuer sur cette candidature, ne prenant pas part au vote et donne lecture du projet de bail approuvé par le futur bailleur.

Le Conseil ouï cet exposé et après en avoir délibéré maintient le loyer à 765 € HT, accepte le projet du bail à intervenir à partir du 15 avril 2018 avec la S.A.S. Espace Motoculture et autorse le Maire à signer le bail à intervenir.

 Arrivée de M. Jérôme Moulon.

 BUDGET COMMUNAL

Compte administratif 2017

 

Section fonctionnement

Dépenses

Totaux :                      1 408 927.71 € de crédits prévus. 1 222 037.00€ de réalisé 

Recettes

Totaux :                     1 408 927.71 € de crédits prévus. 1 403 278.09 € de réalisé 

 

Section Investissement :

Dépenses

Totaux :                                862 991.30 € de crédits prévus. 137 511 € de réalisé.

Recettes

Totaux :                           862 991.30 € de crédits prévus. 270 893.01 € de réalisé.

 

Le compte administratif est voté à l’unanimité.

 

Affectation de résultat

 

La section de fonctionnement présente :

-          En 2016 : un excédent de 257 183.58 € - 203 788.46 € (affecté en investissement en 2017) = 53 395.12 €

-          En 2017 : un excédent de 181 241.09 € 

 

Ce qui fait un excédent de fonctionnement de 234 636.21 €.

La section d’investissement présente :

-          En 2016 : un déficit de 139 288.46 €

-          En 2017 : un excédent de 133 382.01 €

 

Les restes à réaliser 2017 présentent un déficit de 45 828.29 €, ce qui porte le déficit à 51 734.74 €. Il est décidé d’affecter une partie de l’excédent de fonctionnement soit 51 734.74 € en investissement.

 

L’affectation finale est la suivante :

51 734.74 € au compte 1068 (recette d’investissement)

182 901.47 € au compte 002 (recette de fonctionnement)

-5 906.45 au compte 001 (dépense d’investissement)

 

Compte de gestion 2017

Le compte de gestion 2017 proposé par le Trésorier municipal pour le budget communal est approuvé.

 

Vote des taux de fiscalité directe locale

Le Maire explique que la CA3B va diminuer de 16 853.35 € suite au transfert de la compétence Gémapi. Jusqu’à 2017, le syndicat intercommunal d’entretien et d’aménagement du Sevron/Solnan fiscalisait cette somme donc cela n’avait pas d’impact sur les finances de la commune.

 

       

 

TAUX VOTES

Bases d'imposition prévisionnelles 2018

Produits correspondant

Taxe d'habitation

15,09 %

1 408 000 €

212 467 €

Taxe foncière (bâti)

15,15 %

1 045 000 €

158 318 €

Taxe foncière (non bâti)

37,88 %

54 400 €

20 607 €

   

Total

391 392 €

 

Les membres présents votent à l’unanimité l’intégration du taux du Syndicat d’entretien et d’aménagement du Sevron / Solnan à ceux de la commune : le contribuable n’aura pas de hausse de sa contribution (à part celle liée à la hausse des bases).

 

Cotisations / subventions

Les montants des subventions et des cotisations sont votés à l’unanimité.

 Participations syndicats/cotisations                             

             SIVOS                                                                     12 021,75 €

             CAUE                                                                           119,30 €

             Maires France                                                              252,00 €

             SDIS                                                                        14 889,26 €

             syndicat intercommunal d'énergie                           32 000,00 €

             vétérance pompiers                                                   3 759,20 €

             Soliha                                                                            100,00 €

             Fonds Solidarité Logement                                           355,50 €

             communes forestères                                                    157,00 €

 

Subventions

             Adapa                                                                           70,00 €

             ADMR                                                                           70,00 €

             Alfa3                                                                       41 827,00 €

             Amis Solnan                                                                 160,00 €

             coorpérative scolaire                                                 2 000,00 €

             Challenge pédestre                                                      100,00 €

             Chasse                                                                          160,00 €

             Foulée colignoise                                                          350,00 €

             pompiers                                                                     1 000,00 €

             Association Repas                                                         100,00 € 

 

Section investissement

Budget primitif 2018

Le budget primitif 2018 s’équilibre à 1 479 765.52 € en section de fonctionnement.

 

Budget primitif 2018

La section d’investissement s’équilibre à 1 109 398.81 € : les gros chantiers sont l’aménagement du Vieux Coligny, la reprise de 14 tombes au cimetière et l’isolation de la façade de la gendarmerie.

 

Le budget primitif est voté à l’unanimité.

 

Questions diverses

 

Bibliothèque

Suite à la réunion du 26 mars 2018 des bénévoles de la bibliothèque, il a été pris note de la démission de Mme Marie-Jo Charra en tant que responsable de la bibliothèque, Mme Marie Pierre Lahaye a été nommée co-responsable avec Mme Sylvette Emeraud. Le conseil municipal prend acte de ce changement et autorise le Maire à modifier l’arrêté de nomination du régisseur de la bibliothèque.

M. le Maire donne lecture du compte rendu et remercie les bénévoles pour le travail fourni tout au long de l’année.

 

CA3B : extension des compétences facultatives et modificatives des statuts

Monsieur le Maire expose que le Conseil de Communauté, lors de sa séance du 26 mars 2018, a approuvé l’extension des compétences de la Communauté d’Agglomération et une modification de ses statuts.

L’extension des compétences vise à doter la Communauté d’Agglomération des nouvelles compétences facultatives suivantes :

-          des compétences complémentaires à celles de la GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) et s’organisant autour de missions plus larges que celles de la GEMAPI assurées par les Syndicats de rivière ;

-          la compétence « fourrière animale » ;

-          la prise en charge des cotisations au SDIS et de l’allocation de vétérance à compter du 1er janvier 2019.

La modification statutaire prévoit également une rédaction plus précise de la compétence facultative relative au crématorium et la réintroduction de la compétence obligatoire relative aux documents d’urbanisme figurant dans les statuts délibérés le 10 avril 2017 à l’article 8 paragraphe 8-2 « aménagement de l’espace communautaire » 2ème alinéa, et non reprise dans l’arrêté préfectoral du 28 juillet 2017 entérinant les statuts.

 

1) L’extension des compétences facultatives entraîne par conséquent une modification des statuts de la Communauté d’Agglomération, et plus particulièrement de leur titre II « Compétences » article 10 « Compétences facultatives » :

1.1) en complétant comme suit l’article 10.8 « Autres compétences environnementales » :

-     Compétences dites « hors GEMAPI »

      les eaux de ruissellement et l’érosion des sols pouvant impacter la ressource en eau et les milieux aquatiques en milieu non urbain ;

      la mise en œuvre ou la participation à des actions visant à améliorer la qualité de l’eau ;

      la protection et la conservation des eaux superficielles et souterraines, ainsi que la mise en place et l’exploitation de dispositifs de suivi de cette ressource en eau, des milieux aquatiques et des milieux annexes du bassin versant dans le cadre de programmes portés par la structure ;

      l’animation, la sensibilisation et la concertation dans le domaine de la gestion et de la protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques ;

      l’exploitation, l’entretien et l’aménagement d’ouvrages hydrauliques existants.

 

1.2) en complétant comme suit l’article 10.9 « Autres compétences » :

-     Fourrière animale : prise en charge, garde et entretien des animaux errants ou saisis ;

 

1.3) en modifiant, à compter du 1er janvier 2019, les deux premiers alinéas de l’article 10.9 « Autres compétences » dont la nouvelle rédaction sera la suivante :

-     Prise en charge des cotisations au Service Départemental d’Incendie et de Secours à compter du 1er janvier 2019 ;

-     Soutien au développement du volontariat des sapeurs-pompiers par la prise en charge de l’allocation vétérance à compter du 1er janvier 2019.

 

2) Les autres points entraînent les modifications statutaires suivantes dans le titre II « Compétences » des statuts :

2.1) en modifiant dans les compétences facultatives (article 10), le dernier alinéa actuel de l’article 10.9  « Autres compétences » dont la nouvelle rédaction sera la suivante :

-     Construction, aménagement, entretien et gestion de crématorium et de tout site cinéraire contigu (y compris la passation et la conclusion de tout contrat nécessaire à l’exercice de la compétence), à l’expiration de la convention de délégation de service public du 21 décembre 1988 afférente à la construction et à l’exploitation du crématorium situé 1269, route de Paris, 01440 VIRIAT.

 

2.2) en réintégrant dans les compétences obligatoires (article 8), dans l’article 8.2  « Aménagement de l’espace communautaire », la compétence relative aux documents d’urbanisme avec sa rédaction d’origine :

-     Elaboration, approbation, révision et suivi des plans locaux d’urbanisme, des documents d’urbanisme en tenant lieu et des cartes communales si la Communauté d’Agglomération en décide dans les conditions de l’article 136 de la loi n°2014-366 du 24 mars 2014.

-      

La décision de modification est subordonnée à l’accord des Conseils Municipaux dans des conditions de majorité qualifiée, soit un accord exprimé par deux tiers au moins des Conseils Municipaux des communes intéressées représentant plus de la moitié de la population totale de celles-ci, ou par la moitié au moins des Conseils Municipaux des communes représentant les deux tiers de la population, cette majorité devant nécessairement comprendre, pour une Communauté d’Agglomération, le Conseil Municipal de la commune dont la population est supérieure à la moitié de la population totale concernée, ou, à défaut, de la Commune dont la population est la plus importante.

 

La décision de modification est prise ensuite par arrêté du représentant de l’Etat dans le département.

CONSIDERANT les extensions de compétences et les modifications statutaires proposées ;

CONSIDERANT que les articles L. 5211-17 et L. 5211-20 du Code Général des Collectivités Territoriales précisent qu’à compter de la notification de la délibération du Conseil de Communauté au Maire de chacune des communes membres, le Conseil Municipal de chaque commune dispose d’un délai de trois mois pour se prononcer sur les transferts de compétences et les modifications statutaires proposés, et qu’à défaut de délibération dans ce délai, sa décision est réputée favorable ;

CONSIDERANT que la délibération du Conseil Communautaire a été notifiée à la commune le 05 avril 2018.

 

Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité par 11 voix contre et 1 abstention.

VU le Code général des collectivités territoriales, et notamment ses articles L 5211-17 et L. 5211-20 ;

VU l’arrêté préfectoral du 28 juillet 2017 portant approbation des statuts de la Communauté d’Agglomération du Bassin de Bourg-en-Bresse ;

VU la délibération du conseil de la communauté d’agglomération en date du 26 mars 2018 ;

 

A 11 voix contre et 1 abstention

Ø  REFUSE les extensions de compétences et la modification des statuts de la Communauté d’Agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse comme susmentionné ;

Ø  PRECISE que la présente délibération sera transmise à Monsieur le Préfet afin qu’il prenne la décision de modification par arrêté.

 

Gentilé des habitants de l’Ain

M. le Maire explique que le Conseil Départemental de l’Ain a lancé une consultation jusqu’au 10 avril 2018 auprès des habitants de l’Ain pour le choix de leur gentilé. Il demande également aux différents conseils municipaux de se prononcer avant le 30 avril 2018.

Après vote à bulletins secrets, le conseil municipal par 6 voix pour Aindinois/Aindinoise, 5 abstentions, 2 voix pour intiain/initiaine et 1 voix pour Ainain/Ainiaine.

 

Dénomination des rues

M. Bernard Piroux explique qu’avec Mme Agnès Poncet, il effectue régulièrement des relevés pour la numérotation des rues : tout l’Est de la RD 1083 est fait, plus quelques rues côté Ouest. Il s’agit d’un travail de longue haleine, et toutes les personnes de la commission souhaitant leur apporter leur aide sont les bienvenues car en plus du travail sur le terrain, il y a tout le travail administratif à côté.

 

La séance publique est levée à vingt et une heures quarante-cinq minutes.

 

Le Maire

Bruno RAFFIN

 
  • Frédéric Bonnet
  • Lucienne Gavand
  • Georges Pobel
  • Emilie Mayer
  • Marie Louise Granger
  • Agnès Poncet
  • Bernard Piroux
  • Catherine Journet
  • Jérôme Moulon
  • Bernard Charra
  • Christophe Lefevre
  • Amélie Moissonnier
  • Eric Bernadac
  • Bruno Raffin (Maire)
L´équipe

Maire : Bruno RAFFIN
1er adjoint : Lucienne GAVAND
2ème adjoint : Georges POBEL
3ème adjoint : Marie-Louise GRANGER
Délégués travaux : Georges POBEL - Frédéric BONNET - Jérôme MOULON - Eric BERNADAC-Marie Louise GRANGER - Bernard PIROUX - Agnès PONCET
Délégués scolaires : Bruno RAFFIN - Frédéric BONNET - Eric BERNADAC - Catherine JOURNET - Emilie MAYER- Marie Louise GRANGER - Agnès PONCET - Christophe LEFEVRE
Conseil d´administration du collège : Bruno RAFFIN - Bernard CHARRA
SIVOS de Coligny : Bruno RAFFIN - Catherine JOURNET
Délégués social : Marie Louise GRANGER - Bernard CHARRA - Agnès PONCET - Amélie MOISSONNIER - Lucienne GAVAND
Conseil d´administration de la maison de retraite : Bernard CHARRA - Amélie MOISSONNIER - Marie Louise GRANGER
Commission locale insertion : Bruno RAFFIN ou Marie Louise GRANGER
Commission locale habitat : Bruno RAFFIN ou Marie Louise GRANGER
Commission habitat OPAC : Bruno RAFFIN ou Marie Louise GRANGER
Délégués associations : Lucienne GAVAND - Agnès PONCET - Christophe LEFEVRE - Frédéric BONNET - Emilie MAYER - Catherine JOURNET
Syndicat intercommunal d'Aménagement et d'entretien du Sevron et du Solnan : Georges POBEL - Jérôme MOULON
Syndicat des eaux de St-Amour/Coligny : Jean BERNADAC - Georges POBEL
Syndicat Intercommunal d'Energie et d'E-communication de l'Ain : Bruno RAFFIN
Délégué à la Défense : Christophe LEFEVRE
SEMCODA : Frédéric BONNET